Vous venez d’apprendre l’ouverture d’un CAO dans votre ville ou une ville proche, vous souhaitez intervenir et apporter votre aide bénévolement, voici quelques conseils pratiques.

Les CAO sont sous la responsabilité d’un organisme (association, fondation…). Si vous ne connaissez pas le nom de cet organisme, renseignez vous auprès de la mairie, et demandez à qui vous adresser pour apporter votre aide. Si une association ou un collectif s’est déjà constitué, contactez-les pour vous associer à leur action. Le Secours Populaire ou le Secours Catholique sont souvent sollicités pour gérer les collectes de dons, n’hésitez pas à les contacter.

Si aucune association ou collectif ne s’est constitué, n’hésitez pas à consulter la page Facebook infoCAO de votre région, ou un post sera ouvert pour le CAO de votre ville. Si ce n’est pas le cas, signalez-le aux administrateurs pour qu’ils le rajoutent. Cela vous permettra de voir si d’autres personnes souhaitant apporter de l’aide dans votre ville. Si vous n’utilisez pas Facebook, vous pouvez nous envoyer un mail à contact.infocao(arobase)gmail.com, nous essayerons de trouver les assos les plus proches de chez vous, et vous mettre en contact avec un coordinateur régional.

Si vous souhaitez vous-même initier la mise en place d’un collectif ou d’une asso, voici quelques conseils :
– Dans un premier temps faites le tour de vos connaissances, et essayez de constituer un petit groupe de personnes solidaires
– Ensuite demandez à la mairie d’organiser une réunion publique, ou diffusez un article dans la presse locale, ou organisez une manifestation de soutien. Lors de cette manifestation ou réunion, distribuez des tracts sur lesquels les personnes volontaires pourront laisser leurs coordonnées et indiquer en quoi elles sont prêtes à aider.

Exemple de tract :
tract

Vous récoltez ensuite tous les tracts, et cela vous permet d’avoir une base de données des personnes volontaires, et de faire appel à eux en fonction des besoins précis.
Il est important que les bénévoles œuvrent en parfaite collaboration avec l’organisme gestionnaire du CAO, et ne cherchent pas à se substituer à eux.

Essayez au maximum de faire marcher l’inter-associatif !

Essayez de ne pas vous restreindre à l’aide d’urgence, mais aussi à œuvrer à leur intégration : proposez des rencontres interculturelles, mais aussi faites appel aux associations de loisirs de votre commune, pour voir si certaines d’entre elles peuvent les accueillir ponctuellement, ou venir faire des activités avec eux (jeux de société, sport…).

 

EN CAS DE RÉACTIONS HOSTILES

Il est possible qu’une partie des habitants de votre commune soient hostiles à l’ouverture du CAO, voir qu’ils organisent des manifestations, pétition, etc. Evitez de rentrer dans la surenchère et l’opposition frontale, mais dans ce cas n’hésitez pas à organiser une réunion publique, en faisant intervenir des personnes ayant déjà été bénévoles auprès de CAO, et qui pourront témoigner de l’expérience positive que cela peut-être. N’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons peut-être vous rediriger vers des personnes qui peuvent faire une intervention.


Comments are closed.